Le Mouvement c’est la Vie

« La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre » – Albert Einstein

Est-ce que cette citation vous parle ?

Est-ce qu’elle suscite quelque chose en vous ?

Une envie de donner un coup de pédale ?

Vers quelque chose que vous ne cernez peut-être pas bien encore mais qui est une envie qui vous tient au corps depuis un certain temps ?

Vers des modes de travail différents avec votre équipe ?

Quel que soit le coup de pédale que l’on donne et la puissance que l’on y met, l’important est que la chaîne du vélo se mette en mouvement, et que le premier cran soit enclenché : ce premier coup de pédale, ce premier cran sur la chaîne, la roue qui entamera son tour, le vélo qui se mettra en branle, qui mènera aux premiers mètres et qui donneront cette sensation d’infinie liberté de se mouvoir, rapidement ou tranquillement, en étant en équilibre.

Les parcours de coaching individuels et collectifs que j’ai finalisés ces derniers jours me démontrent à nouveau ces premiers coups de pédale qui mettent sur le chemin de l’action.

Qui veut modifier ses modes de management, qui veut se recentrer sur un nouveau projet professionnel, qui cherche une légitimité dans ses nouvelles activités, qui ….

Chaque objectif est très particulier et propre à chaque personne.

Le seul objectif d’un parcours de coaching qui pourra être « commun » sera celui de vous accompagner à passer d’un « ici et maintenant à un futur possible ». Ceci est valable pour chacun.e d’entre vous et pour chaque équipe ayant une vision propre et un objectif propre.

Un pas est un pas !

Quel que soit le pas qui sera fait, il se doit d’être célébré car il vous mettra sur le début de votre parcours en bicyclette  – Je vous propose de vous replonger dans mon post de fin mai à ce sujet !

Je vous partage ce « tips » qui vous permettra de vous sentir « en selle », quel que soit votre souhait d’être accompagné ou pas sur ce chemin !

Programmez-vous un rendez-vous avec vous-même ou votre équipe.

Lundi soir, jeudi milieu de journée, mardi matin ?

Le moment sera le vôtre et personne ne pourra le choisir pour vous, sauf à ce que vous décidiez de le faire en équipe ! Choisissez dans ce cas un moment qui convienne au maximum d’entre vous.

Durant ce moment, vous écrirez ce qui a avancé durant la dernière semaine et ce que vous prévoyez pour la suite sur un sujet en particulier.

Vous explorez une piste ? Prévoir de contacter quelqu’un durant la semaine suivante est déjà un pas !

Vous souhaitez retrouver un équilibre corps-esprit ? Vous êtes allés marcher 15 minutes juste pour le plaisir, c’est un pas énorme !

Vous souhaitez retrouver des moments en équipe après cette très longue période de home office ? Vous avez lancé l’idée d’un speed meeting de 15 minutes / semaine entre pairs ? C’est une belle avancée !

Vous vivez une situation non souhaitée ? Essayez de nommer les émotions que vous ressentez. Regardez-les avec bienveillance, elles ne sont pas maîtrisables. Toutefois, notre cerveau possède cette fabuleuse capacité de modifier les raisonnements qui surviennent à la suite de cette émotion. Une forme de résilience, qui permet d’adopter un autre angle de vue sur cette nouvelle situation.

Je ne résiste pas à partager MON pas !

Je vais embarquer inovViTa dans mes valises dans quelques semaines et nous installer inovViTa et moi à Paris.

Ce mouvement n’était pas voulu.

Je ne m’y attendais pas maintenant. Dans quelques mois oui mais pas maintenant, après être arrivée ici à Florence il y a 2 ans, avoir passé beaucoup d’énergie à prendre ses marques, apprendre l’italien, se construire un réseau social et un réseau professionnel, poser les premières briques de mon projet entrepreneurial, être heurtée moralement par le confinement de mars 2020, relancer le projet et créer inovViTa, le site, les offres, les premiers ateliers en novembre 2020…

inovViTa aura tellement été nourrie durant ses 9 premiers mois par Florence, l’Italie, les senteurs, couleurs, sons, qu’elle en a la sonorité dans son nom.

Je n’ai pas anticipé ce mouvement, il m’est tombé dessus de façon inattendue. J’ai vécu le déni, la colère, l’abattement …

Que j’ai gardé pour moi. Et puis j’ai commencé à en parler. Ça a été mon premier pas. Il m’a permis de rendre réelle la situation que je refusais d’accepter.

Ce pas m’a permis de passer à l’acceptation progressive.

Le mouvement c’est la vie.

Comment apprivoiser un mouvement non voulu ?

Je me le suis approprié par ce 1er pas, en considérant progressivement les bénéfices de ce mouvement, en regardant la situation avec un angle de vue extérieur et bienveillant. En décidant que je le transformerais en opportunité pour moi et pour inovViTa. Une opportunité de retrouver plus vite mon réseau parisien qui m’aura manqué pendant ces 2 années. Qui se sera aussi merveilleusement enrichi ici par des rencontres aussi nombreuses que fabuleuses.

inovViTa sera riche de cette « double » appartenance, de ce qui a aidé à la construire, mon cercle parisien et celui construit récemment en Italie. Avec la force de ces 2 cercles qui se combinent et se croiseront certainement bientôt, mes prochains coups de pédales sont assurés !

Maintenant que je me suis appesantie sur mes pas, quels sont les vôtres ?

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: