Qu’attendons-nous pour envisager le décollage ?

Nul doute que cette situation (à rallonge) de crise sanitaire que nous vivons va cesser bientôt. Et on aura envie d’être prêts pour en profiter !

Alors qu’attendons-nous pour nous autoriser à retrouver de l’énergie, reprendre une activité physique, se lancer dans cette formation autour de laquelle on tourne depuis un moment, poser la toute première petite brique de ce projet qui nous trotte en tête depuis longtemps … ?

Il y en a tellement des raisons propre à chacun.e de nous pour lesquelles nous …attendons !

Le contexte de la crise sanitaire nous aide (finalement) en ce moment en nous mettant des freins qui ne sont pas les nôtres et qui nous permettent d’oublier pour un moment ceux que nous savons si bien nous mettre nous même . Il nous grignote de l’énergie, et il nous apparaît encore plus complexe de passer le cap pour avancer le premier pion vers notre futur souhaité.

Pourtant chacun de nous a des ressources inestimables !

Mais nous autorisons-nous à regarder nos forces, nos incroyables capacités et ressources, les forces qui nous ont toujours poussé.e.s à aller de l’avant ?

« Profite de ce que tu as et travaille à ce que tu veux »

Je souhaitais vous écrire plus tôt mais la semaine dernière, j’ai récupéré deux de mes garçons à la maison pour cause de quarantaine à cause d’un cas de Covid à l’école et ça m’a quelque peu freinée, et depuis aujourd’hui, nous sommes entrés en zone rouge donc retour de l’école à la maison !

Cette situation me projette en arrière dans les 4 mois de #scuolaacasa vécus en Italie entre Mars et Juin derniers. Un supplice pour la tornade que je suis et le ralentissement forcé que ça a impliqué pour le développement d’inovViTa qui n’était à l’époque qu’au stade de petite pousse. Une situation qui doit éveiller beaucoup de souvenirs pour chacun.e, pour différentes raisons bien sûr, chacun.e l’ayant vécu à sa manière !

J’ai longtemps regardé l’obstacle qui était projeté devant moi (en me larmoyant bien sûr) et finalement, j’ai commencé à contourner l’obstacle. J’ai choisi d’apprendre, je me suis initiée à la neuro-éducation pour mieux accompagner mes enfants et ai (enfin) compris ce qui me fais avancer, ce qui me freine, ce qui me parasite.

Depuis, j’ai appris que j’ai besoin d’avoir la sensation d’aller vite. Alors un ralentissement forcé… ça me met en colère ! Depuis, j’ai appris à regarder ma colère avec bienveillance : elle me fait avancer. Depuis, j’ai appris à reconnaître les parasitages et à les minimiser. Courir par exemple, me permet de « ranger » ces parasitages et remettre les morceaux positivement dans mon mental.

Apprendre sur soi pour mieux avancer vers notre futur désiré

Je suis passée par ces étapes de marasme, avant de comprendre qu’il me fallait mieux me connaître pour mieux m’y prendre avec moi-même et avancer.

Le digital, cet « ustensile de cuisine » si pratique !

Le digital, c’était un frein pour moi.

Comme il devait / doit / le sera encore pour vous ? Depuis qu’avec inovViTa, j’ai accompagné sur un petit bout ou plus moyen bout de leur chemin 60 personnes en 5 mois sur 5 pays et 11 localisations, je crois pouvoir dire que l’écran est un atout formidable pour moi et pour chacun de nous !

« Mais où sont ces moyens dont elle nous parle ? »me direz-vous ?

Mais évidemment que la question se pose ! Pas facile de trouver ces ressources pour avancer. Elles sont parfois bien cachées, et jouer avec peut être un joli moyen de les révéler.

Ça vous intrigue ?

Je lance le programme INOV ma VITA !

Il sera dédié à celles ou ceux qui veulent retrouver l’énergie, sont en transition, ont envie d’avancer vers leur futur souhaité, et souhaitent sereinement envisager de faire les premiers pas.

« Aussi léger en apparence que profond sur les résultats, tu nous amènes mine de rien en jouant à sortir des choses auxquelles on pensait mais qui deviennent flagrantes »

« C’est libérateur, agréable de le faire en dessinant et/ou construisant »

« Ça force à se centrer sur soi, à arrêter de se disperser, un vrai moment pour être focalisé ! »

« Quand on manque de clairvoyance, ça remet le plus important au centre. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :